Une fanfare d’assaut

Dissident Chaber

.

Téléportation ? Cryogénisation ? Faille temporelle ? Armée des hits explosifs des années 80, la fanfare d’élite revient au front pour donner un assaut spectaculaire et délirant. Assoiffés de strass et de paillettes, ces redoutables snipers disco déploient un arsenal cuivré. Fortes têtes et têtes en l’air, têtes à claques et têtes brûlées, ils reprennent coûte que coûte leurs manoeuvres musicales sous les ordres d’un sergent-chef intransigeant… bien souvent dépassé par son bataillon excentrique et insoumis.

 

spectacle en fanfare pour la rue

tout public

 

Retrouvez Dissident Chaber sur facebook

. fa

En vidéo : teaser tourné en 2012 au Festival d’Aurillac et au Fort de Mons-en-Baroeul

.

Un mélange improbable mais efficace

Tout le monde connaît Les démons de minuit du groupe Image ou The Final Countdown d’Europe. Dissident Chaber se charge de passer ces grands succès et d’autres tubes des années 80 à la moulinette. Grâce à un instrumentarium cuivré et à l’énergie de la section rythmique, Les Bêtises de Sabine Paturel version tango ou Partenaire Particulier au rythme ska surprennent et ravissent le public !

Dissident Chaber s’est aussi donné pour mission de partager les textes des chansons avec les spectateurs grâce à de subtiles polyphonies vocales interrompues par de tonitruantes vociférations au mégaphone, le tout traduit en français ! Le public peut ainsi découvrir le sens profond de Donne moi un homme après minuit (Abba) ou entonner avec plaisir le fameux Macumba de Jean-Pierre Mader.

Mais Dissident Chaber, c’est aussi un choc visuel. Oscillant sans cesse entre parade militaire et show sur le dance floor, ces soldats du disco mêlent, dans leurs costumes, treillis et paillettes, rangers et franges, kaki et fluo. Cette confrontation détonante des styles engendre un univers insolite voire cocasse mais assurément festif.

Un spectacle à deux faces

Dissident Chaber fait partie des spectacles fondateurs de la Compagnie La Roulotte Ruche. Depuis 2005, l’équipe a connu bien des évolutions, accueillant des musiciens d’horizons variés, issus du rock, du jazz, du classique, du théâtre de rue ou de scène, parfois passés par des formations ou des compagnies de renommée nationale comme les Suprêmes Dindes, Marcel et son Orchestre, les VRP, Fred Raffix, Didier Super, Fred Tousch, Musicabrass, le Collectif Organum…

Forte de mélanges d’influences riches et diverses, l’équipe fait appel en 2010 à des metteurs en scène et des coachs vocaux afin que le concert deviennent spectacle. C’est la face A. En 2013, le répertoire s’étoffe, Dissident Chaber se veut plus mobile et crée la face B, une déambulation musicale chorégraphiée s’adaptant à l’espace public et ponctuée de stations fixes.

La face A et la face B constituent donc les deux facettes de ce commando en fanfare, résolument rock et absolument rue !

Conditions techniques

[Face A] concert spectacle fixe
Durée : ~ 1 heure (2 représentations possibles par jour)
Jauge : 300 personnes

[Face B] concert mobile théâtralisé
Durée : ~ 1 heure (2 représentations possibles par jour)
Parcours à stations (repérage en amont le jour de la représentation)

Distribution (9 musiciens en alternance) :
Raphaël Bourdin : caisse claire ou grosse caisse
Marc Devillers : caisse claire
Sophie Penicot : grosse caisse
Thomas Knockaert : sousaphone
Jules-Antoine Escande : guitare
Marie Koconka : trompette
Damien Lourme : sax ténor
Hoel Rouvillois : trombone
Emmanuel Seillé : sax baryton
Tibal : sax alto ou ténor
Mickaël Knockaert : trompette

Regards extérieurs : Jean-Christophe Viseux, François Marzinski
Coaching scène : Claudia Phillips et Jean-Pierre Matthieu du Studio des Variétés
Création costumes : Aline Boutry
Arrangements : Romain Delebarre, Franck Coulibaly, Antoine Maréchal, Maximilien Missiaen, Guillaume Leclercq

Production : La Roulotte Ruche
Accueil en résidence : Le Centre des Arts de la Rue à Ath (Belgique), le Pacbo à Orchies, le Centre Culturel des Collines à Flobecq (Belgique), la Ville de Mons-en-Baroeul, la maison Folie Beaulieu à Lomme.

Dates passées

Depuis sa création, Dissident Chaber a été joué pas loin de 300 fois sur des événements d’art de rue ou de musiques actuelles, notamment pour :

Libertés de Séjour au Channel à Calais / Le Festival L’Oise en Guinguette à Pont-L’Evêque / Le Festival La Rue est Vers l’Art à Quimper / Le Festival des Arts dans la Rue de Châtillon / Le Festival Sol y Fiesta à Leucate / Les Estivales d’Avranches / Les Aiffricades à Aiffres / Chartres en Lumières / Les Beaux Dimanches du Mont-Noir / Pic-Nic Show à Voivres-lès-le-Mans / Les Z’Arts Up à Béthune / Les Folies de Maubeuge / Jour de Fête à Créteil / Les Inattendus de Malbrouck / Le Festival des Arts de la Rue de Sainte-Savine / La Nuit Blanche à Amiens / Le Mans fait son Cirque / Les Mascarets à Pont-Audemer / Les Noctibules à Annecy / Les Jeudis du Port à Brest / Les Z’Estivales au Havre / La Rue aux Artistes à Hazebrouck / Hestiv’Oc à Pau / Les Espaces Speculoos à Bruxelles / La Java dans les Bois à Begard / Le Festival des Terre Neuvas à Bobital / Le Carnaval de Blois / Streets of Manufaktura à Lodz (Pl) / The Zic Zazou’s Brass Band Pacific Army à Amiens / Le Festival en Bastides à Villefranche-de-Rouergue / Barques en Scène à Narbonne / Taraderuze à Lens / Charbons Ardents à la Grand’Combe / Les Eclectiques à Carvin / …