Un voyage loufoque au coeur de la galaxie Queen

Les Princes de l’Univers

 

.

Un OVNI* revisite de façon très personnelle, en acoustique et en français, le répertoire du groupe mythique Queen. Freddie Mère-Courage, improvisateur extravagant et déjanté, inonde son public d’une générosité sans borne et l’emmène avec énergie dans un univers dénué de toute contrainte. Tantôt attendris, tantôt agacés, trois musiciens participent joyeusement à l’expédition et expriment bruyamment leur enthousiasme pour un moment de rock’n’roll festif et inoubliable.
* orchestre volontairement non identifiable

.

En vidéo : teaser tourné en 2012 à Orchies et à Marcq-en-Baroeul

 

Un orchestre volontairement non identifiable…

Les Princes de l’Univers, c’est d’abord la jonction entre 4 individus issus de sphères artistiques multiples (rock’n’roll, clown, musiques du monde, théâtre de rue, chanson française, musique improvisée, fanfare…) et ensuite l’aboutissement de presque trois années de rencontres et de recherches autour de Queen et de son chanteur leader, Freddy Mercury. Pour déboucher, quelques dizaines de répétitions et de sorties crash-test plus tard, sur un concert d’essence rock aux tendances balkano-expérimentale coloré d’humour et de second degré. Avec un chanteur loufoque aux costumes fantasques qui surfe sur un monde onirique et fantastique.

Les Princes de l’Univers, c’est Queen chanté en français, joué en acoustique, sans contrainte de genre, dans une musicalité indisciplinée. Avec des costumes empruntés à d’autres créations et utilisés sans autre justification que le plaisir. Et un pot-pourri de mises en scène complices mêlé d’improvisation spontanée. Bref, c’est du spectacle bien allumé.

Avec un genre de chanteur…

La figure de proue de l’orchestre est un clown performeur vocal qui se qualifie avec humour d’imposteur dans la galaxie Queen. Il envoie du son comme il peut chantant, criant, hurlant, « avec ce qu’il a »… un engagement corporel débridé, un goût prononcé pour les vocalises expérimentales. Le tout sublimé par une série de costumes plus galactiques les uns que les autres, qui engage l’interprète à dépasser une ligne de non retour en aspirant ses musiciens avec lui : celle du ridicule.

Et quel bonheur pour lui d’incarner ce nouveau personnage, star du rock, prince de l’univers, roi de l’impossible,qui officie sous le nom de Freddie Mère-Courage, car il en faut du courage pour se frotter à l’interprétation en français des textes du mythique chanteur anglais. Sans pitié, il s’amuse avec Queen, remplace une phrase par une autre, joue avec les mots issus de traductions internet, jongle avec les rythmes et les mélodies, faisant fi de l’interprétation impeccable du mythique Mercury… parfois au grand dam de ses petits camarades

Et ses trois musiciens…

Car on en oublie presque que cet incroyable performeur est encadré par trois musiciens qui apportent la couleur musicale singulière des Princes de l’Univers et qui enchaînent les rounds pour envoyer du gros son acoustique à l’accordéon, au saxophone basse et la batterie. John Déconne ! Roger T’as l’Heure ? et Brillant Mais… abusent à leur guise d’envolées et de solos et accompagnent à plein poumons les frasques de leur chanteur dans des styles allant de la chorale tyrolienne au punk-rock en passant par la valse musette, le jazz d’ascenseur, l’improvisation dirigée et parfois même quelques notes de tango.

Jouer dans les Princes de l’univers est une performance en soit. Ils s’engagent un déchaînement musical et burlesque qui les conduit inévitablement pas bien loin au bout de leurs possibilités physiques, mais il leur en reste toujours un peu sous la pédale.

Avec une subversion copieusement jouissive, il prennent la liberté de jouer un répertoire réputé intouchable, sans pour autant le dénaturer. Au contraire, ils s’amusent à révéler sous un nouvel éclairage certains moments de cette musique qui connaît un nombre incroyable de fans, et qui n’a pas vieilli depuis 30 ans.

Qui joue n’importe où !

Depuis leur création Les Princes de l’univers ont joué dans de nombreuses conditions : sur scène bien sûr, mais aussi dans la rue, au pmu, à la bibliothèque, au centre social… Et c’est dans les endroits les plus étonnants, les lieux où le rapport scénique conventionnel entre l’artiste et le spectateurs s’efface, que leur concert prend toute sa dimension intergalactique !

Freddy Mère-Courage saute et court partout, interpelle et va chercher les passants, joue chaque rencontre avec le spectateur et ne manque de s’appuyer sur les particularités de l’environnement.

Bien plus qu’un concert, Les Princes de l’Univers est un show acoustique fédérateur. Les spectateurs se marrent, se rencontrent, explosent de joie… et certains comptoirs d’habitués, avec leurs habitudes, sont parfois ré-enchantés le temps d’une soirée !

.
Conditions techniques

4 musiciens
concert fixe – tout public
plusieurs représentations possibles par jour
Jauge : 300 personnes
Un système son est nécessaire pour amplifié les voix (2 micros)
Les instruments (saxophone, accordéon, batterie, sont en acoustiques)

.
Distribution
Freddy Mère-Courage (Patrick Guionnet) : chant et vociférations
Brillant Mais… (Bastien Charlery) : accordéon chromatique
Roger T’as l’heure ? (Nicolas Chachignot) : batterie
John Déconne ! (Loran Casalta) : saxophone basse

Mises en scène complices de Nathalie Baldo, Emilie Debard, Guillaume Leclercq et Nicolas Marchand
Costumes empruntés à Corinne Petitpierre,  au Collectif des Baltringues et à Patrick Bauvin, un ami de la première heure qui manque

.
Dates passées

Les Princes de l’Univers ont une cinquantaine de concerts à leur actif, notamment pour :

Les Ateliers du Geste à Mouret / La Maison Conviviale Kacalou à Beaulieu-sur-Dordogne / Les Fêtés de l’Art à Masseret / Le Forum des Associations de Drocourt / Le Musée d’Histoire Naturelle de Lille / La Bibliothèque de Liévin / Les Feux de la Saint-Jean à Beauvoir / La Fête de l’Andouillette à Arras / Les Cafés Renaissance lille3000 à Marquillies, Emmerin et Mons-en-Baroeul / L’Eté à la Gare Saint-Sauveur à Lille / Le BetiZfest à Cambrai / Le Biplan à Lille / Les Chicoriades à Orchies / La Fête du Pont à Marcq-en-Baroeul / …